6075 Le jeu du vendredi : Trauma de Krystian Majewski | Le Dix de Trèfle

La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Le Dix de Trèfle
Blog de gaymeuse, rôliste, fan de jeux vidéo autant que de jeux de société. Et peut-être future auteure.
Dernier Billet
Jeux | 29.06.2012 - 10 h 01 | 3 COMMENTAIRES
Le jeu du vendredi : Trauma de Krystian Majewski
Étiquettes : , , , , ,

Bonjour, chers lecteurs. J’espère que vous allez bien. Demain, à Paris, nous marchons. Enfin, les autres marchent pour moi, je travaille. Après je me détendrai certainement, comme quelques Yaggeurs, à l’Unity. Si vous voyez une fille qui dort dans un coin, c’est moi. Si vous êtes en train de marcher, n’oubliez pas d’embrasser pour moi la Yagg Flyers Team. Si vous le faites, je m’engage à vous faire des bisous en retour (ce qui, ma foi, peut faire un joli trafic de bisous).

J’ai découvert un jeu cette semaine. En fait, je l’avais gagné il y a quelques temps déjà, à un des évènements Steam. J’ai attendu avant d’y jouer, notamment parce que j’ai souvent des jeux auxquels m’amuser. L’autre jour, n’ayant pas le courage de m’attaquer à la conquête du monde, ni à sauver ma peau contre des personnages de romans qui veulent me découper à la tronçonneuse, ni même d’essayer de me sortir de cette fichue cave, de faire rentrer des billes dans des tuyaux, ou de tapisser ma chambre de quartiers d’Arkham, j’ai essayé ce jeu. Vous noterez que je fais des tas de choses différentes dans les jeux.

En observant les informations sur le jeu dont je vais vous parler, on apprend que les critiques l’apprécient, mais les joueurs, non. C’est assez intéressant. Le jeu est créé par un indépendant, un certain Krystian Majewski. Nous allons parler, donc, de Trauma.

trauma-cover

C’est parti pour quatre niveaux !

Trauma

Point and click !

Avant toutes choses, je ne parle bien sûr ni d’un film, ni de série… et pas non plus du jeu de rôle sorti dans les années 80, qui porte ce même nom. Trauma, aujourd’hui, c’est un jeu vidéo, un point and click.

Il s’agit d’un système de jeu vidéo assez répandu : vous avec une scène devant vous, vous pointez et cliquez sur des éléments de la scène, dans l’espoir qu’il se passe quelque chose. Du système point and click découlent de nombreux jeux, comme les « escape rooms » (où vous devez résoudre des énigmes pour sortir d’une pièce). Vous pouvez aussi faire des jeux de 7 différences. Myst aussi fait partie des jeux point and click.

En règle générale, ces jeux sont à la première personne (l’écran correspond à ce que le personnage voit). Trauma fait honneur à cette règle.

trauma-dream

Tous les rêves – ou niveaux – commencent par un indice.

L’histoire

Vous êtes une jeune femme. Vous ne savez pas grand-chose d’elle, sinon qu’elle a eu un accident de voiture (très joliment mis en scène).

Elle se retrouve à l’hôpital. A partir de cet instant, vous la jouez dans son « inconscient », où elle fait face à différents éléments de sa personnalité. Le jeu n’implique ni confrontation, ni acte sanglant. L’ambiance est pesante – du moins l’ai-je ressentie ainsi – mais c’est certainement dû à cet accident qui plane au-dessus de la jeune femme. Elle en est traumatisée.

Ce traumatisme la pousse à se poser des questions sur elle-même : qui suis-je ? Qui souhaiterais-je être ? Vous l’aiderez à revenir sur des souvenirs (certains polaroïds que vous découvrirez), ou à trouver le pouvoir (là aussi, d’autres polaroïds) de se déplacer dans cet inconscient.

Les zones de jeux peuvent être comprises de différentes façons. S’agit-il d’un rêve (Traum en Allemand) ? De son coma ? Ou de la projection de sa discussion avec le médecin, seul autre personnage présent dans le jeu ? Toujours est-il que ces univers, de plus en plus imagés quand on se plonge dedans, offrent le point de vue de la jeune fille sur sa propre vie.

trauma-seeds

Ces rêves n’apporteront pas systématiquement des réponses. Mais les éléments rassemblés prennent parfois du sens.

Les graphismes

La particularité de Trauma est dans ses graphismes. Mêlant design, photographie et film, l’expérience est visuelle. Vous passez d’une vision « photographique » à une autre, pour y découvrir des détails. Pour avancer, il vous faudra cliquer sur des polaroïds disséminés ça-et-là. A chaque zone floue, une possibilité.

La juxtaposition des différentes images, et la façon dont on se « déplace » de l’une à l’autre donne un effet 3D. A tourner autour de cette « graine », on sent comme une profondeur.

Point très intéressant d’après moi, on ne voit jamais précisément le visage des deux personnages. Les plans sur leurs figures sont soit partiels, soit flous. Pourtant, le grain de leurs peaux (notamment leurs mains) est très précis. Ne pas voir leurs visages m’a poussée à m’identifier plus facilement que dans la plupart des jeux.

trauma-girl

Voici un des plans les plus précis du personnage principal.

Le temps de jeu

Le jeu est très agréable. J’aime beaucoup ce genre d’expérience vidéo-ludique, qui pousse à une certaine réflexion. La bande-son est efficace, elle aussi. Malheureusement, ces quatre tableaux de jeu, malgré leurs fins multiples (une fin principale, trois alternatives, à chaque fois), sont courts. Intéressants, beaux, mais courts.

Je note sur certains sites que le temps de jeu moyen, pour finir le jeu à 100 % (la difficulté n’est pas très poussée) est de 3 heures. Je l’ai fini en presque 2 heures. Certes, après Trauma, je n’ai pas été capable de lancer un autre jeu, un peu chamboulée, et ravie, par l’expérience. J’aurais aimé jouer davantage.

Notons quand même le prix du jeu : 5 €. Bon, c’est moins qu’une place de cinéma, certes. Mais pour un « objet vidéo-ludique non-identifié », je peux comprendre que certains soient déçus par le côté très court de l’aventure. Nous restons un peu sur notre faim, après tout.

Cependant, la création du jeu a dû nécessiter pas mal de moyens.

trauma-road

Trauma, un jeu où il fera toujours nuit.

Post-Scriptum : A conseiller à tous les amateurs de jeux d’ambiance et d’escape rooms !

Photo du profil de Keela
Publié par
Je suis curieuse, attentive, là pour apprendre, pour m'exprimer aussi. J'ai la tête pleine de verbes sympas, comme : découvrir, rencontrer, échanger, partager, écrire. Envie de les appliquer ici. Voici ma présentation sur le blog de la communauté pour les curieux : http://blogdelacommunaute.yagg.com/2011/09/05/keela-yaggeuse-de-la-semaine/
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (3)
Le jeu du vendredi : Trauma de Krystian Majewski
  • Par Red 29 Juin 2012 - 12 H 02
    Photo du profil de Red

    Oh et puis j’aime trop les point & click ! Bon je note dans un coin de ma tête 🙂

     
  • Par R-gun 29 Juin 2012 - 11 H 28

    Waw! Le visuel donne envie d’y jouer :O
    Ca sera sans doute chose faite très bientôt ^^
    Merci pour la découverte!

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    billets précédents
    Blog | 9 h 49 | 6 COMMENTAIRES
    Jeux | 4 h 33 | 1 COMMENTAIRE
    Jeux | 9 h 23 | 4 COMMENTAIRES
    Jeux | 9 h 27 | 1 COMMENTAIRE
    Jeux | 9 h 34 | 5 COMMENTAIRES
    Jeux | 10 h 20 | 4 COMMENTAIRES
    Jeux | 9 h 20 | 5 COMMENTAIRES
    Publicité