La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Le Dix de Trèfle
Blog de gaymeuse, rôliste, fan de jeux vidéo autant que de jeux de société. Et peut-être future auteure.
Dernier Billet
Jeux | 24.02.2012 - 12 h 13 | 3 COMMENTAIRES
Le jeu du vendredi : Spent
Mots-clés : , , , , , ,

Ah, petits lecteurs du vendredi. Je suis sincèrement désolée, mais en ce moment, je cours un peu partout. Après avoir passé ma semaine chez les médecins, je vais passer un weekend très sympa, mais fatiguant. Je suis volontaire, j’ai envie de vous voir (vous avez le droit de me secouer l’épaule si vous voyez que je commence à somnoler).

Mais à force de courir un peu partout, je n’ai pas eu le temps de chroniquer le jeu que je souhaitais. Je vais donc m’occuper de quelque chose que j’ai découvert hier.

Vous le savez probablement, nous sommes à cette époque de l’année où les gens font appel à vos dons pour aider les personnes en difficulté financière (il y a notamment les grandes stars francophones qui chantent, mais si, les Enfoirés). J’ai découvert un jeu sur le sujet, qui utilise un principe en plein essor dans le jeu : le serious game (ou jeu sérieux, mais, entre nous, je ne connais aucun joueur qui utilise cette appellation française).

 

Spent

spent-logo

Spent, avec un logo qui fait peur.

Le serious game, qu’est-ce que c’est ?

J’aurai très certainement l’occasion de vous en reparler (peut-être même vous faire un article sur le sujet si ça vous intéresse), mais c’est l’occasion de faire une première approche.

Un serious game, c’est l’occasion d’avoir une approche ludique de quelque chose de sérieux. Cela peut être utilisé par l’armée (je pense notamment à l’armée américaine qui a créé un jeu vidéo gratuit où l’on joue un soldat, America’s Army), comme par des chefs d’entreprise pour former des managers.

Je vous laisse vous forger votre propre opinion, car les avis sont divergents sur ce sujet : s’agit-il d’une approche banalisée, ou d’une nouvelle façon de sensibiliser une génération habituée aux jeux vidéos ?

Le serious game peut prendre différentes formes. Il existe aussi quelques variantes, dont j’aurai très certainement l’occasion de vous en parler, comme la gamification (promis, je vous en parle prochainement). L’objectif de sensibiliser les gens à quelque chose de sérieux, par le jeu, demeure le même. Cela fonctionne : ces jeux sont de plus en plus nombreux. Ils plaisent.

spent-webdocumentary

Il va falloir chercher un travail.

Le principe de Spent

Souvent, je m’en veux. Mais j’ai l’impression de n’être abordée par les personnes qui demandent des dons aux associations, que quand je suis pressée, quand je sors du métro après avoir été coincée contre un vieux qui pue l’alcool (presque l’unique catégorie de personnes qui me draguent, à mon grand désarroi), ou quand je suis de mauvaise humeur.

De fait, j’ai toujours d’excellentes excuses, mais même si je les soutiens dans d’autres mesures, je ne leur accorde pas beaucoup de mon temps.

Je me fais une raison. Après tout, je n’ai pas assez d’argent pour tout le monde. J’aide un peu, mais pas trop. Je vais aider de moins en moins dans l’année, malheureusement.

La ville de Durham (en Caroline du Nord) s’est posé la question suivante : « comment toucher les gens qui ne sont pas forcément fermés au don, mais qui n’apprécient pas se faire aborder dans la rue ? »

C’est ainsi qu’un serious game est né. L’idée ? Grâce à une mécanique proche du jeu de rôle, sensibiliser les gens et les inviter à donner. Ils sont invités à prendre des décisions en répondant à des questions. Le personnage est dans une situation financière difficile, il faut réussir à passer un mois avec 1000 $.

Vous n’avez pas de personnage à déplacer. Simplement à décider si oui ou non, vous allez prendre une assurance, sortir avec vos copains, et où s’installer en ville.

Spent_2

Choisissez bien où vous installer.

Mon avis sur Spent

J’ai fait plusieurs parties pour me faire une idée.

Le mois qui se déroule dans le jeu est plein de malchance, du gosse qui casse des vitres, à votre voiture qui tombe en panne, en passant par une rage de dents et un proprio excessivement bête. Et j’en passe.

C’est-à-dire que même en étant souvent malchanceuse, j’ai trouvé que le personnage avait vraiment, mais vraiment la poisse.

Cependant, cela vous amène à plusieurs réflexions. La première, c’est qu’il suffit d’un peu de malchance, d’une mauvaise période, pour qu’une situation apparemment stable devienne difficile. La seconde, c’est qu’il est très compliqué de reprendre de l’élan quand il y a des problèmes.

Le jeu est court, mais il me semble que pour un serious game, il est très efficace.

Post-Scriptum : Et si vous voulez y jouer, c’est par là : http://playspent.org/

Avatar de Keela
Publié par
Je suis curieuse, attentive, là pour apprendre, pour m'exprimer aussi. J'ai la tête pleine de verbes sympas, comme : découvrir, rencontrer, échanger, partager, écrire. Envie de les appliquer ici. Voici ma présentation sur le blog de la communauté pour les curieux : http://blogdelacommunaute.yagg.com/2011/09/05/keela-yaggeuse-de-la-semaine/
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (3)
Le jeu du vendredi : Spent
  • Par Nibben aujourd'hui - 16 H 37
    Avatar de Nibben

    Vile dépensière que je suis, je n’ai pas réussi à finir le mois. Me reste plus qu’à être riche !

     
  • Par Red aujourd'hui - 14 H 53
    Avatar de Red

    Un jeu plein d’intelligence… Ca m’intéresse pas mal cette histoire de serious game ! Tiens il y en a un jeu où tu dois tuer les athées et les juifs ou les convertir : http://www.parentdish.com/2006/10/30/video-game-where-jews-and-atheists-must-be-killed-or-converted-d/
    Un jeu américain, bien sûr… (just kidding)
    C’est ça qui m’inquiète, comme pour American’s Army, la propagande…

     
  • Par celine-l aujourd'hui - 12 H 32
    Avatar de celine-l

    Les candidats à la présidentielle devraient avoir l’obligation de faire un score minimum à ce jeu.

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    billets précédents
    Blog | 9 h 49 | 6 COMMENTAIRES
    Jeux | 4 h 33 | 1 COMMENTAIRE
    Jeux | 9 h 23 | 4 COMMENTAIRES
    Jeux | 9 h 27 | 1 COMMENTAIRE
    Jeux | 9 h 34 | 5 COMMENTAIRES
    Jeux | 10 h 20 | 4 COMMENTAIRES
    Jeux | 9 h 20 | 5 COMMENTAIRES
    Publicité