La bannière doit faire 1005 x 239 pixels

Le Dix de Trèfle
Blog de gaymeuse, rôliste, fan de jeux vidéo autant que de jeux de société. Et peut-être future auteure.
Dernier Billet
Réflexions | 06.12.2011 - 00 h 58 | 4 COMMENTAIRES
Emilie Simon, « Franky Knight »

Mots-clés : , , ,
EmilieSimon_FrankyKnight

Franky Knight, le nouvel album d'Emilie Simon.

Chère Emilie Simon,

Désolée.

Je tenais à vous le dire, parce qu’il me semble que vous entendrez trop peu ce mot dans les prochains mois. Que les gens parleront de votre album avec parfois trop peu de tact, rappelant son histoire avec facilité. Alors, sachez que je suis de tout cœur avec vous.

Je vous remercie pour ce nouvel album. A chaque œuvre où vous posez votre griffe, me voilà partie dans une période où – plaignons mon entourage – je ne vais parler que de votre merveilleux travail, de votre opus absolument génial. J’espère qu’ils survivront de nouveau à cette expérience. Je pense à eux.

Je vous ai entendue par hasard à la sortie de « Désert ». Je venais de déménager et je cherchais une radio à écouter. Cela a été un choc pour moi. Votre voix m’a envoûtée, et je pèse les mots : depuis 2003, je ne m’en suis pas remise. Est-ce la peine de le souligner ? Il n’y a pas que la voix, pas que les mélodies. Le texte prend toute son ampleur avec vous, et l’harmonie qui ressort ce mélange me touche. A chaque fois.

C’est sans la moindre objectivité, je dois l’avouer, que j’ai écouté « Franky Knight ». Mon affreux défaut, c’est que vous m’avez conquise à la première écoute de « Désert », voilà bien longtemps. Je suis heureuse, vous mêlez des chansons en français à celles en anglais. Entendons-nous : ce n’est pas là une expression de chauvinisme de ma part, je n’ai simplement pas un niveau d’anglais excellent. J’ai peur de perdre des subtilités, quand vous touchez à d’autres langues. Malgré tout, même lorsque vos titres sont instrumentaux, je les écoute avec plaisir.

L’album est délicieux, tendre, doux. Il laisse un arrière-goût de contes, probablement grâce à certaines images avec lesquelles vous jouez avec maîtrise.

Je dois vous remercier. Tout d’abord, parce que vous êtes de ces artistes capables de se renouveler et pourtant de m’enchanter systématiquement. Trop nombreux sont ceux qui se complaisent dans un style, une trace qu’ils font leur signature, et finalement nous lassent. Continuez sur votre voie. J’aime observer les teintes de vos albums. Après les couleurs froides, après l’obscurité troublée de lumières vives et colorées de « Big Machine », je goûte à ce brun avec grand plaisir.

Ensuite, merci pour l’inspiration que vous m’offrez. Pour ces textes dans lesquels je me retrouve un peu, pour ces mélodies qui me baignent dans une douce énergie. Votre œuvre me fait vibrer, me touche.

Le voir présenté comme une bande-originale m’a fait un peu peur – je craignais d’entendre trop peu votre voix – et pourtant, « Franky Knight » est une belle réussite qui balaye mon appréhension. Oh, j’aurais souhaité un peu plus de titres, mais c’est uniquement parce que j’adore votre travail.

Je vous souhaite un bel accueil du public et des critiques, et une bonne continuation. Je guette vos concerts à venir.

Bien à vous.

Avatar de Keela
Publié par
Je suis curieuse, attentive, là pour apprendre, pour m'exprimer aussi. J'ai la tête pleine de verbes sympas, comme : découvrir, rencontrer, échanger, partager, écrire. Envie de les appliquer ici. Voici ma présentation sur le blog de la communauté pour les curieux : http://blogdelacommunaute.yagg.com/2011/09/05/keela-yaggeuse-de-la-semaine/
Autres articles | Profil | Compte Twitter
LES réactions (4)
Emilie Simon, « Franky Knight »
  • Par Marie 17 déc 2011 - 10 H 50

    Très belle lettre !

     
  • Par charivari 06 déc 2011 - 21 H 46
    Avatar de charivari

    Je peux signer la lettre aussi dis dis dis, je peux payer le timbre si tu veux.

    Cet album, sans me provoquer le coup de poing que j’avais ressenti à la première écoute de the big machine, qui m’avait subjugué et intrigué à la première écoute, me réjouis au plus haut point. De très beaux morceaux, où on retrouve un peu notre Emilie de l’album eponyme.

    Cet album n’a qu’un défaut, il a un goût de trop peu :D, on arrive trop vite à la fin.

    Merci pour cette lettre @Keela

     
  • ajouteZ VOTRE réaction
    billets précédents
    Blog | 9 h 49 | 6 COMMENTAIRES
    Jeux | 4 h 33 | 1 COMMENTAIRE
    Jeux | 9 h 23 | 4 COMMENTAIRES
    Jeux | 9 h 27 | 1 COMMENTAIRE
    Jeux | 9 h 34 | 5 COMMENTAIRES
    Jeux | 10 h 20 | 4 COMMENTAIRES
    Jeux | 9 h 20 | 5 COMMENTAIRES
    Publicité